Si les livres sont les légions, les cas de maltraitances les concernant sont heureusement bien moins nombreux. Quoique….

Qui n’a jamais corné la page d’un livre, faute de marque-page pour aller là où on s’est arrête? Qui n’a jamais voulu emporter un livre sur un bateau ou à la plage? Qui n’a jamais lu un bouquin en mangeant?

Si certains cas peuvent être évités ou sont sans « gravité » extrême, il n’empêche que certains reviennent régulièrement là où d’autres sont des cas extrêmes.

Maltraitance N°1:


L’épreuve du sac


Au départ, tu voulais juste embarquer un livre dans ton sac pour pouvoir le continuer entre deux cours, lors de la pause déjeuner ou dans les transports en commun, sauf qu’entre temps, tu as eu des cours, des réunions ou autres et tu as dû quitter en speed la salle à la fin et donc ranger en vrac toutes tes affaires dans ledit sac et ce n’est qu’en rentrant chez toi, ou dans les transports en commun, que tu t’es aperçu du dramatique drame que tu n’as pas vu venir. Ton livre s’est fait exploser par tes affaires que tu n’as pas pris le temps de ranger. Le voilà tout écorné, les pages repliées tel un feu d’artifice, la couverture ayant elle aussi pris pour son grade.

Maltraitance N°2:


Book vs. Food


D’ailleurs, en parlant de la pause déjeuner, tu n’as pas résister à la pizza, que pour une fois tu ne t’es pas refusé à prendre. Cette même pause déjeuner qui est le seul moment pour toi où tu peux lire et où tu fais très attention à ne pas mélanger la main gauche pour la pizza et la main droite pour le livre, seulement voilà, ta part de pizza commence à dégringoler alors que tu es sur le ventre et un morceau de fromage bien fondu et huileux tombe… en plein sur ton livre. Tu rages, tu hurles, tu pleures ou alors tu t’en fous royalement, ce qui n’empêche que ton livre gardera les stigmates d’un temps de guerre (la pizza vs le livre) toute sa vie pendant que toi tu te diras qu’une petite croisière ne pourrait pas te faire de mal pour te reposer enfin.

Maltraitance N°3:


Le temps d’une croisière


D’ailleurs, en parlant de croisière, te voilà enfin arrivé sur ce petit yacht qui te faisait rêver. Tu t’éclates avec ces personnes que tu rencontres le temps d’une croisière, tu en profites pour lire car le mal de mer ne te fait pas peur surtout quand le bateau avance, et d’ailleurs tu as même pris place à l’avant du bateau car tu trouvais qu’il n’y avais pas assez de vent, et là, une vague plus haute et plus forte que les autres déferle sur toi, et si tu as réussis à cacher ton livre, celui est quand même touché et rentrera chez toi gonfler par l’océan et le sel.

Maltraitance N°4:


Koh Lanta? Sors de ma crème!


Tu t’es éclaté sur le yacht, c’est super, c’est cool, mais tu t’aperçois que depuis l’accident du livre, tu n’as plus tellement lu, préférant noyer ta peine dans les cocktails sans alcool et le farniente. Tu en arrive au stade de prendre ta serviette, de la crème solaire et de t’installer enfin au calme sur cette petite plage que tu avais aperçu avant de partir en plein océan pour la croisière. Tu déplies ta serviette, t’installes, met une première dose de crème solaire, commence à lire pendant que deux heures défilent en tongues et paréos, poses ton livre sur la serviette, tentes de remettre de la crème qui se met à dégouliner du pot, dégouline sur ton livre, le tachant par la même occasion, jusqu’au moment où effrayé, tu sautes sur tes genoux pour essuyer rapidement cette tâche disgracieuse, projetant par la même occasion une bonne dose de sable sur ton livre et plus précisément là où la crème solaire s’est installée.

Maltraitance N°5:


Baby-Sitting


Rentré chez toi, tu acceptes de garder les enfants des voisins pour remplir un peu ton compte puisque la croisière t’a quand même coûté une bonne somme. Les enfants arrivent et sont sages, jusqu’au moment du repas où tout dégénère, une fois  table. Les aliments volent mais restent dans la cuisine, alors pas de stress, jusqu’au moment où la petite dernière débarque derrière toi en te disant qu’elle t’a fait « un z’oli dessin » alors que, faisant du rangement à la cuisine, tu te demande bien sur quoi elle a bien pu le faire puisque tu n’as pas de feuille pour dessiner et au moment où tu découvres le fameux dessin, tu hurles en voyant qu’il a été fait sur ton livre le plus précieux, avant de tomber dans les pommes.

Publicités

4 commentaires sur « SOS livres maltraités! »

  1. Je nie avoir jamais corné la moindre page ! La tentation fut parfois grande mais plutôt perdre ma page que de commettre ce sacrilège !
    Pour le reste, en revanche, je dois plaider coupable, votre honneur…
    Article très drôle, bonne idée, tu m’as bien fait rire^^

    Aimé par 1 personne

Commentez!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s