Si dans la littérature, il est rare de croiser des livres où il n’y a que des femmes, ou à l’inverse que des hommes, il n’empêche que certains livres restent peu ouvert aux uns ou aux autres, comme dans Le Seigneur des Anneaux et Le Hobbit, où les héros ne sont que des hommes et où les femmes, quand elles y sont, sont en infériorité numérique, et souvent cantonnées dans des cas classiques du genre femme humaine qui attend le retour de son roi et oncle et qui va oser mettre une armure pour aller se battre mais sans se faire griller, femme elfe qui attend son amoureux, reine elfe qui va offrir des cadeaux de survie aux hommes sur le départ tout en restant dans sa forêt et j’en passe. 

Si j’adore Le Seigneur des Anneaux, il n’empêche que je lui reproche un poil d’avoir peu de personnages « torturés », surtout au niveau des mecs qui, on va pas se le cacher, ont la part belle dans l’histoire. A part Boromir et Gollum, les autres sont trop « blancs », trop héroïques ou, au contraire, trop « noirs », trop lâches, trop attirés par le pouvoir, la haine et la guerre. Ce qui ne m’empêche pas d’apprécier les personnages. Mais j’aime bien voir le personnage jongler entre le bien et le mal, et que pour moi, qui que l’on soit, on ne peut pas être tout le temps dans le Bien ou dans le Mal parce que les deux s’affrontent toujours en nous, qu’il y a toujours du bon et du moins bon chez chacun et parce qu’une personne n’est pas née foncièrement mauvaise, et à contrario, une personne n’est pas foncièrement bonne dans le sens où elle a aussi son passé, ses démons, et que même en pensant bien faire, ce qui découle de son action ne rend pas que des bonnes choses.

Enfin, bref. Une méga introduction pour venir vous parler aujourd’hui, de ces personnages masculins que j’aime bien, de ces trucs trop « cliché » que l’on retrouve chez certains, de ces trucs que je ne supporte pas parfois et de ces choses que j’apprécie parfois beaucoup chez ces mecs venus de la littérature. 

C’est trop cliché!

  • Le mec qui ne peut pas s’empêcher d’aller au devant des ennuis (Potter, c’est pour toi!!).
  • Le mec trop héroïque, trop chevaleresque (j’adore les légendes arthuriennes pour qui ces traits sont beaux et à qui ils vont bien mais pour les autres, stop!!! C’est trop suspect…).
  • Le mec trop gentil, qui tombe amoureux trop facilement, voir qui tombe amoureux de son ami(e) d’enfance, qui, elle (ou lui) n’éprouve pas les mêmes sentiments car le mec est trop gentil, pas assez sauvage.
  • Le mec tout le temps méchant, qui ne s’améliore pas, et que tu sais même pas pourquoi il est méchant.
  • Le mec qui ne pense qu’à sauter toutes les filles qui passent (Le défi d’Emma Hart, entre autres où le mec pense allègrement avec sa fritte).
  • Le mec soit trop Bon, soit trop Mal.

Ce que je ne supporte pas!

Si ce que je n’aime pas rejoint beaucoup les clichés, il n’empêche que certains trucs pourraient être éviter.

Je ne supporte pas ces mecs qui détaillent les filles en les observant. En ce moment, je lis Une braise sous la cendre et que ce soit Keenan ou Ellias, aucun des deux ne peut s’empêcher de détailler Hélène et/ou Laïa dans le genre « OoOoOoooh une fille, je tremble! ». Surtout que là, comme par hasard, dans le cas d’Hélène et Ellias, ils sont quand même amis à la base, et c’est comme si il découvrait qu’en fait, c’est une fille…

Je ne supporte pas les mecs qui pensent toujours tout savoir mais pire encore, je ne supporte plus ces mecs qui se veulent héroïques et qui ont « peur » la fille quand celle-ci accepte une mission dangereuse.

J’aime pas ces mecs qui se croient supérieur aux autres et notamment aux nanas. Comme si le fait qu’être un mec faisait qu’on partait avec une assurance vie que les femmes n’auraient pas.

Je ne supporte pas les mecs qui ne savent pas ce qu’ils veulent dans les histoires, ni les mecs qui restent passifs.

Ce que j’apprécie beaucoup!

Après, j’avoue que si certains clichés sont habilement tournés et reste très légers, ca passe. 

J’apprécie, selon l’histoire, les mecs guerriers mais qui ne pensent pas qu’à faire la guerre et à tuer, les mecs qui ont de l’honneur et qu’une seule parole mais qui n’hésiteraient pas trois mille ans à tuer quelqu’un qui leur voudrait du mal.

J’aime bien les personnages masculins qui sont sensibles, qui réfléchissent, qui communiquent, qui ont des putains d’incertitudes mais qui ne se laissent pas abattre, qui osent des choses. 

Ces personnages masculins que j’aime bien!

[Le trône de Fer] Jon Snow, plein d’honneur, et qui fini pourtant par aller à l’encontre des règles de la garde en couchant avec une sauvageonne dont il tombe amoureux. Parce que non, on ne peut pas tout le temps aller dans le sens des règles, mais que malgré ce qu’il ressentait pour la sauvageonne, il n’en a pas mis son code d’honneur de côté. C’est quelqu’un de très droit, de fidèle, et qui se tient à ce qu’il dit, qui n’aime pas l’injustice. Il a un sens  de la famille qui est bien présent, même malgré le ce que pense Catelyn Stark. Il est intègre et j’apprécie pour ça ce personnage.

[Le Seigneur des Anneaux] Boromir, c’est le personnage du Seigneur des Anneaux que je n’appréciais pas quand j’ai vu le film pour la première fois. J’avais sept ans, à l’époque (paye la vieille que je suis devenue, maintenant, à presque vingt-quatre ans!). Il me faisais peur, et à cet âge là, soit on était bon soit on était méchant. Et je le trouvait fourbe. Depuis, en « grandissant », j’ai appris à apprécier le personnage, qui a ses idées, parfois pas forcément bonnes, mais qu’il n’hésite pas à dire malgré le fait que tous les autres pensent à détruire l’anneau. Et malgré le fait qu’il pense différemment, qu’il ai en tête que l’anneau puisse être utile au lieu de le détruire et qu’il ne donne pas confiance, on voit quand même qu’il a un cœur, qu’il ne pense pas à mal malgré l’influence de son père. Il balance entre ce qui est bon et ce qui l’est moins. 

[Le trône de Fer] Tyrion Lannister qui a la malchance d’être né dans la mauvaise famille, et qui est « coupable d’être né nain. Il n’est pas méchant, et cherche au contraire à se défaire de l’image que lui impose son nom de famille. Il n’a pas sa langue dans sa poche, n’hésite pas à dire ce qu’il pense, ce qu’il a en tête, et ce, même si ça lui attire des ennuis. Il est un personnage intelligent, qui réfléchit, et qui, pour changer, ne pense pas qu’à la guerre. 

[Eragon] Murtagh, le personnage mystérieux par excellence. On ne sait pas d’où il débarque mais on ne sait pas non plus où il finit après. On sait par contre, au milieu du mystère, qu’il est (entre autre, beau gosse) un brin torturé, qu’il n’est pas mauvais mais qu’il a finit du mauvais côté avant de s’en libérer. Il n’a pas eu une vie facile, il se trimbale un putain de bagage, et malgré tout, il finit par se libérer en quelques sortes de ses chaînes.

Et voilà, une bonne partie d’article que je pense améliorer au fil de mes lectures et des mois mas qui résume assez bien dans l’immédiat ce qu’il en est des mecs dans les livres. 

Et vous, qu’st-ce qui vous parait cliché niveau mec, dans la littérature? Quel est votre personnage préféré?

Publicités

4 commentaires sur « Ces mecs venus des livres »

    1. Je l’ai pas mis a Faramir mais je suis d’accord 😀 il affronte la tentation de l’anneau (meme si pas autant que Boromir) et doit vivre avec un pere qui ne l’aime pas…
      Boromir cest LE mec qui fait peur mais auquel on s’attache parce quon voit bien quil est pas completement mauvais mais quil « subit juste » la pression parentale ^^

      Aimé par 1 personne

  1. Je pense que mon personnage préféré est Holder, dans Hopeless, loin de tous ces clichés, il est sensible et ferait tout pour celle qu’il aime… Mais j’avoue qu’il doit être ex-aequo avec Jon Snow, mon petit chouchou… En tout cas, c’est un super article !

    Aimé par 1 personne

Commentez!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s