[Littérature] Le récif


Salut à tous!

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler d’un livre que j’ai fini ce mois-ci. Il s’agit du livre Le Récif, écrit par une auteure finnoise, Seita Vuorela. 

J’ai découvert ce livre en zieutant au rayon des livres jeunesses, en même temps que je découvrais Illuminae.

Ce livre n’est pas une déception, loin de là mais n’est pas non plus un coup de cœur. Pour autant, j’ai pris plaisir à le lire, quoique j’ai eu du mal au début à m’y mettre tant le style d’écriture est particulier. La façon dont le livre est écrit donne un ton particulier au roman où on y aborde la fraternité, le deuil, les caractères opposés de deux frères, l’absence d’un père sur une période qui semble importante, la rencontre du jeune frère avec les jeunes du rivage auprès desquels il semble bien plus proche qu’il n’y parait et d’un drame.

Le livre est à trois voix, dont le jeune frère d’une part et la jeune fille, d’une autre, mais aussi du grand frère à travers les chapitres du Silo. Le tout permettant d’avancer en parallèle sur le présent mais aussi sur l’événement qui nous conduit à ce présent, et on apprend vraiment qu’à la fin, le fin mot de l’histoire, les pièces du puzzle se mettant en place au fur-et-à-mesure des chapitres. Et honnêtement, la fin, quand j’ai  vraiment compris ce qu’il en était, j’ai été sur le popotin.

C’est un livre qui vaut le détour, tant par son style d’écriture qui change, que par son histoire qui intègre entre ses mots quelques influences de mythes et légendes. Ce livre est loin d’être lourd quand on connait l’histoire, et on s’attache à ces personnages, que tout oppose et que tout rassemble au final.

 

le-recif

« Je m’appelle Mitia. On me connaît aussi sous le nom d’enfant terrible. Un enfant terrible, c’est une jeune personne qui fait du mal avec des intentions bienveillantes. Les événements que je vais raconter se situent en bord de mer. Land’s End. C’est la dernière bande de terre avant la mer. Nous sommes arrivé en famille à ce camping où nous ne comptions nous arrêter que brièvement. Mais il allait devenir notre destination finale. »

Que fuit cette famille? Au cours de ses promenades sur le rivage, Mitia rencontre une bande de jeunes vagabonds qui se font appeler . Pourquoi semblent-ils n’avoir aucune attache, aucun souvenir? Mais Mitia a cette étrange certitude d’être un des leurs. »


Auteure: Seita Vuorela

Traduit du finois (par Sébastien Cagnoli)

Edition: Acte Sud Junior

Prix: 16€50


 

Publicités

5 thoughts on “[Littérature] Le récif

Commentez!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s