Witch Hunter

« Elizabeth Grey, seize ans, est une redoutable chasseuse de sorciers. Mais un jour, elle-même est arrêtée pour sorcellerie ! En prison, elle reçoit la visite de Nicholas Perevil, qu’elle traque depuis toujours. Il lui propose un étrange marché: si elle parvient à déjouer la malédiction qui pèse sur lui, elle sera libérée. Au fil de ses macabres découvertes, tout ce qu’Elizabeth tenait pour évident est remis en question : le bien et le mal, les amis et les ennemis, l’amour et la haine… la vie et la mort ! »

Auteur: Virginia Boecker

Éditeur: Pocket Jeunesse

Parution: 16 juin 216

Pages: 382

Je ne sais pas trop quoi dire de ce livre.

Si j’y allais de bon cœur, je me retrouve un peu sur le cul.

En effet, si le livre se lit facilement, j’ai eu beaucoup de mal avec la façon beaucoup trop simple dont il a été écrit et avec les personnages qui ne sont pas du tout attachants à mes yeux et qui sont têtes à claques, versatiles, enfantins. 

Pourtant, l’idée était pas mal. Une chasseuse de sorciers arrêtée pour sorcellerie, sauvée par un sorcier qui a besoin de son aide. Une chasseuse prise en chasse qui aurait la possibilité de changer, de voir autrement la sorcellerie. 

Comme je disais, j’ai eu beaucoup de mal avec le style d’écriture et avec les personnages. Si Elisabeth Grey a quelques (rares) bons côtés, elle passe malheureusement trop son temps à ressasser son Caleb alors même qu’il semble clair et nette que plus rien n’est possible entre eux deux à partir du moment où elle est en prison, ainsi qu’à toujours faire des rappels de trop entre ce qu’il lui lui arrive de son passé à chaque chose qu’il lui arrive. Et je n’en dirais pas plus, mais je n’ai clairement pas accroché avec elle, tout comme je n’ai pas accroché avec Fifer, et encore plus avec cette dernière. Elle est jamais contente, un coup, c’est chaud, un coup, c’est froid et c’est tout tout le temps comme ca avec tout le monde. Elle est insupportable! A la limite, il y a bien John qui a quelque chose de touchant mais le reste est vraiment passé à l’arrière plan, invisible pour les autres personnages.

Au niveau des dialogues, et même du livre en général, j’ai trouvé que c’était brouillon par moment, peu et mal argumenté. 

Bref, je pense que vous l’aurez compris, ce livre est franchement très loin du coup de cœur. C’est dommage…

Publicités

Commentez!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s