Acquisitions de Novembre


Novembre est bien parti pour moi, puisque je n’ai pas fait un seul achat. En revanche, j’ai reçu deux livres, un de chez Babelio, l’autre par la Kube, que j’ai décidé de tester pour la première fois. Et je n’en suis pas déçue!


La Kube



Les sentiers des Astres 1 Manesh


En fait, je mens un peu en disant que je n’ai acheté de livre. J’ai pas acheté à proprement parler, mais par le biais de la box Kube que j’ai voulu tester pour la première fois ce mois-ci, j’ai reçu donc un livre. Je ne l’ai pas encore lu, bien sûr, mais je suis contente de ce bouquin sélectionné par les soins de Paco, libraire chez Terre des Livres. C’est typiquement le genre de livre devant lequel je passerai sans le voir dans les grandes surfaces  livres et que je ne trouverai pas chez ma libraire. Et pourtant, en lisant son résumé, il m’attire, il m’interpelle. Me plaira-t’il? J’espère!

Les sentiers des Astres T1.PNG« Quelques part dans la forêt de Vianthryr réside le Roi-Diseur, l’oracle légendaire. Dernier espoir d’une nation ravagée par la guerre civile, le capitaine Rana remonte le fleuve à sa recherche, entrainant dans sa quête une poignée de braves. Personne n’a jamais navigué si loin en amont, à des milles de toutes civilisation. Et pourtant, voilà qu’un naufragé dérive à leur rencontre, accroché à une simple branche. Qui est-il? Lui qui se fait appeler « le Bâtard », est-il un simple humain, ou l’héritier d’un sang plus ancien? En ces terres du Nord, les géants et les dieux marchent  encore sous les arbres. Déjà, la forêt frémit des prémices de leur colère… »


Babelio



L’ombre de Palerme


Second livre du mois, j’ai reçu le livre remplaçant de Babelio. Je devais recevoir un livre intitulé « Je suis agriculteur » mais le colis censé me l’apporter s’est perdu en cours de coure, semble-t’il, alors du coup, Babelio et la ME en question m’ont proposé un nouveau livre en contrepartie, livre que j’ai pu choisir de mon côté. J’ai donc choisi L’ombre de Palerme, de chez  Weyrich.

« Giovanni Sanfilippo vit dans la banlieue industrielle de Liège où son père travaille comme ouvrier mineur. La nostalgie de Palerme et de la Sicile ne cesse de l’habiter, mais il quitte lombre-de-palermeLiège pour Paris où il fréquente les hussards dès les années 60. Il s’installe dans le quartier des Halles qui lui rappelle par son animation et ses bruits le vieux Palerme. Il s’occupe activement de son frère Lorenzo qui s’est fait moine à Clervaux avant de quitter le monastère suite à la réforme liturgique. Il finit par épouser la fille d’un chef en fuite de Cosa nostra et rejoint Palerme en 1971. Giovanni y devient avocat avant de s’abîmer dans «l’ombre des choses qui révèle davantage leur nature que les choses elles-mêmes», profession de foi littéraire et philosophique qui accompagne l’entrée progressive de Julien dans Cosa nostra dont il deviendra un des parrains. »

Publicités

Commentez!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s