Salut à tous!

Aujourd’hui, je reviens avec un article sur la panne livresque. La panne livresque, c’est quoi, au juste? C’est pas bien compliqué dans l’idée puisque comme son nom l’indique, il s’agit d’une panne concernant les livres. Les ressentis et les idées concernant la panne varient en fonction des gens et de leur ressenti. 

Pour l’article, j’ai voulu vraiment pousser en allant chercher du ressenti de lecteur et je suis tombée sur une discussion sur le forum de Livraddict où chacun exprime ses idées, son ressenti. Donc, oui, je m’en inspire, non, je ne plagie pas, oui, je prend les idées et autres en les reformulant car oui, Tout ça m’intéresse et mérite d’être mis en avant. 

Sur ce forum, ou plutôt sur cette discussion, j’ai bien aimé lire le vécu de chacun, les « causes », les « remèdes » ainsi qu leur signification de ce passage à vide. Mais quelque chose sur lequel je suis tellement d’accord, c’est de se donner le temps de passer à vide pour mieux repartir, d’accepter qu’on n’ai pas envie de lire car pas le temps ou blocage.


La panne livresque


Si, effectivement, de façon globale, la panne livresque est un moment où on ne lit plus, qu’on est en panne (pour reprendre l’expression, j’ai pu voir de façon plus précise, que c’est aussi le fait de ne plus réussir à lire même si on a des livres sous la main, ne plus arriver à lire deux phrases dans un livre sans arriver à se plonger dedans, n’avoir plus ce désir d’ouvrir un bouquin. Ce peut être un manque ou ne pas l’être mais peut relever d’une impossibilité à se plonger dans un livre.

On pourrait résumer les pannes de lecture comme le fait de ne pas vouloir lire. Et pour certains, c’est période de perte de moral qui fait que.Le fait de stagner complètement sur un livre peut aussi amener dans une impasse de panne livresque.

Si la panne de lecture relève plutôt du manque d’envie de lire où on n’arrive pas à aligner les phrases et où les livres nous tombent des mains, c’est peut-être parfois le résultat d’une overdose de livre, d’un manque de temps, d’un manque d’envie ou de motivation à ce moment là.

Si, souvent, la panne livresque ne se voit pas venir, on s’en rend compte à travers de petits signes.Entre autre la non-envie de lire, mais aussi ne plus avoir envie de sortir un livre ou un autre de sa PAL.

Pour être passée par des zones de panne livresque, je me suis souvent retrouvée à vouloir lire sans en avoir envie ou sans savoir ce que je voulais lire.

En fait, les pannes ne sont pas tout le temps des pannes par manque d’envie. Elles peuvent l’être aussi par manque de temps, par stress au boulot, par mal-être et par le fait d’avoir le cerveau en surchauffe.

 

« Chez moi, la panne de lecture n’existe pas. Mon nombre de lectures varie énormément mais c’est tellement lié à ma vie que je ne vis jamais ces variations comme un échec.  Il m’arrive de plus en plus rarement d’abandonner un livre ou d’être franchement déçue. »

Un ou une livraddict

 

J’ai envie d’avoir envie,

 


Les situations qui font que et autres petits signes


  • Le manque d’envie mais pas que. Le manque de temps y fait aussi.
  • Le fait de devoir travailler toute la journée, d’utiliser son cerveau, de le faire surchauffer. Faire quelque chose qui ne prenne pas les neurones n’est pas toujours compatible avec la lecture – et j’ai bien dit « pas toujours »!
  • La frustration de ne pas réussir à lire.
  • L’overdose de lectures pour boucler des challenges et des défis ou l’overdose de livres.
  • Se forcer à lire pendant un certain temps n’est pas toujours bon. Parfois ca réussit à nous sortir de la panne(mais encore faut-il y être) mais quand on n’y est pas encore, ca peut nous y plonger. C’est à double tranchant!
  • Ne pas réussir à se plonger dans son bouquin n’est pas tout le temps signe de panne mais quand cela arrive sur quelques uns, et d’en arriver à les abandonner, c’est qu’il y a un couac, surtout si vous vous dites ou ressentez que c’est pas le bon, le bon moment.
  •  Des problèmes de santé, du stress lié au travail, des tensions dans les relations. Bref, tous ces petits trucs qui nous empêche de nous sentir bien, de penser à autre chose.
  • Une déception livresque. Oui, la panne livresque peut suivre une déception livresque!
  • Le trop plein de boulot lors des études donne envie de ne surtout rien faire, de se poser.
  • La panne post-traumatique. Un livre que vous avez adoré et / ou qui vous a perturbé au point qu’il vous reste en tête jusqu’au besoin de décuver la lecture. Panne.
  • Faire des « mauvais choix » de lecture peut amener à une panne.
  • Avoir trop de travail, accumulé de la fatigue, s’endormir à moitié, ne pas réussir à ouvrir un livre. classique.
  • Enchaîner des livres qui ne nous plaisent pas car par fierté, on ne veut pas les abandonner. De quoi se dégoûter.
  • Le trop plein de lecture par challenge et défis, on en a parlé, mais le trop plein de lecture tout court fait aussi des ravages!

« Pour moi c’est un cercle vicieux : je lis peu ou pas quand je n’ai pas le moral, et quand je ne lis pas mon moral baisse. Le serpent qui se mord la queue quoi. »

Un ou une Livraddict


Des idées remèdes


  • Ne pas se forcer à lire un livre qui ne nous plait pas.
  • Le but de la lecture étant de se faire plaisir avant tout, choisir un livre qui nous plait.
  • Se forcer n’est pas toujours bon mais peut avoir du bon. Un bon coup de pied aux fesses n’a jamais fait de mal, n’st-ce pas?
  • Prendre le repos d’après-lecture.
  • Instaurer des rituels de lecture, si vous n’en avez pas déjà. 
  • Découvrir des bouquins ou autres à travers d’autres personnes. L’envie, le partage et la persuasion de certaines blogueuses sont parfois bénéfique à une reprise.
  • Avez-vous des livres-doudou? Un livre-doudou dépanne de façon efficace. Moi, mes Harry Potter font l’affaire!
  • Faire autre chose comme regarder des films et des séries, aller se balader, faire du sport, du yoga… Bref, faire tout (et n’importe quoi pour se sortir la panne de la tête!
  • Faire une lecture commune sur un livre qui nous tente, avec quelqu’un qui peut nous booster.
  • Se créer une PALM
  • Fonctionner avec une Bookjar
  • Lire des livres qui correspondent à notre genre. Si c’est votre genre de prédilection, ca ne peut que faire du bien.
  • lire des livre « simples ».
  • Accepter tout simplement la panne et ne pas la voir comme un monstre ni la diaboliser. Et c’est vrai. On n’est pas des machines mais des êtres humains. On a besoin de se poser.
  • Continuer à fréquenter bibliothèques, librairies, salons, ca peut donner envie àun moment donner de reprendre.
  • Échanger avec des passionnés de lecture, mettre des mots sur cette panne.
  • Se laisser surprendre et ne pas attendre le coup de cœur à chaque lecture.
  • Diversifier son genre de ne pas me lasser et oser découvrir.
  • Laisser le temps passer, ça finit toujours par s’arranger…
  • Ca fait cliché mais… ne culpabilisez pas d’être en panne (de lecture), et ne vous mettez pas une pression inutile avec ça 
  • Savoir s’écouter. Il y a des signes, comme pour tout, et la panne livresque n’y coupe visiblement pas. Et elles n’arrivent pas sans raisons.
  • Ne pas dramatiser / Ne pas en faire toute une montagne.
  • Plus on se force et moins ca marche. Au lieu de se forcer, essayez de savoir d’où ell vient.

Voilà voilà pour le petit article de la Panne livresque. Si les listes « Point par Points » m’ont été inspirées par la discussion de chez Livraddict, j’avoue que j’en rejoint énormément. 

Le lien de la discussion: Livraddict Panne Livresque.

Pour ma part, effectivement, quand je ressens les effets de la panne de lecture, je préfère laisser couler car plus je force et plus je suis frustrée, ce qui n’arrange pas du tout les choses. Et puis, je choisis un livre qui me fait envie, je n’hésite pas à n’en lire que quelques pages et à passer à un autre. Je ne dramatise pas car pour moi, la panne de lecture n’est qu’une étape, chiante, certes, mais une étape à passer. J’ai aussi la chance d’avoir un blog pour en parler si besoin et qui me motive chaque jour qui passe. Quand ca devient vraiment lourd, je trouve toujours quelque chose à faire, je range mes livres, je vais marcher. Et vous, comment gérez-vous ces pannes?

Publicités

8 commentaires sur « La panne livresque, ce foutu cauchemard »

  1. Article bien complet dis-donc 🙂
    Perso, je n’ai pas souvent de panne livresque… Et quand ça arrive, je ne me prends généralement pas la tête ! Je laisse mon livre sur la table du salon et je lis des magazines, des BD, des comics, j’en profite pour regarder la télé plus que d’habitude, pour regarder des séries; etc… Et en général mon « appétit » revient tout seul :p Et en plus, je me goinfre quand je recommence ^^

    Aimé par 1 personne

    1. Merci 🙂 et merci le forum de Livraddict qui m’a offert les tres nombreuses pistes ^^

      J’avoue que laisser l’appetit revenir de lui meme cest pas mal haha et faire autre chose y aide 🙂

      J'aime

  2. Ah bein là moi j’en fais une grosse! x) J’ai essayé de relire et j’ai pas réussi à me plonger pleinement dans le livre et j’aime pas trop ça franchement, je trouve que ça nous fait pas profiter de l’histoire comme il faut. Du coup je me retrouve que je sais pas quoi écrire comme article ha ha! D’où ma panne « bloguesque » !

    J'aime

Commentez!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s