Aujourd’hui, j’ai décidé d’ouvrir une toute nouvelle catégorie d’articles autour des films et séries avec White Queen, une série que j’avais découvert un an après sa sortie sur Netflix et que j’avais littéralement adoré. 

« En 1464. Depuis neuf ans, l’Angleterre est déchirée par une guerre civile opposant les maisons royales de Lancastre et d’York, chacune revendiquant la légitimité au trône. Trois femmes, Elisabeth Woodville, Margaret Beaufort et Anne Neville, jouent un rôle déterminant dans le conflit, entre manigances, déceptions et trahisons, emportant dans le tourbillon de leurs passions et de leurs ambitions les êtres qu’elles aiment et qui les aiment.

Elisabeth Grey, une veuve, approche le roi Edouard pour lui demander la restitution des terres qui appartenaient à son mari. Edouard tombe instantanément amoureux d’elle. Elisabeth se refuse à lui, tant et si bien qu’il la demande en mariage. Cette déclaration est mal vue à la cour, particulièrement par le puissant cousin du roi, lord Warwick… »

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Comme je le disais, j’ai découvert cette série en 2014/2015 et j’avais adoré, à tel point que j’ai acheté les livres, écrit par Philippa Gregory dont vous pouvez retrouver les chroniques sur le blog.

Tout d’abord, si je suis fan de séries et films fantastiques tels que Game of Thrones, j’avoue adoré tout autant tout ce qui touche à l’Histoire, que cela en soit une part fictive placé dans le contexte historique ou tout simplement une mise à l’écran d’un personnage ayant bel et bien existé.

  • Genre:

Drame
Fiction historique

  • Création

Emma Frost

  • Musique

 John Lunn

  • Pays

Royaume Uni

  • Saison: 1
  • Episode: 10 d’une durée de 60 minutes
  • Date de première diffusion: 16 juin 2013
  • Où je l’ai découverte?: Netflix

J’ai adoré le jeu des acteurs, j’ai adoré le fait que toute la durée chronologique soit si longue malgré le petit nombre d’épisodes. Je suis en revanche blasée qu’il n’y ai pas de sortie possible pour la saison 2 car la fin de la première me laisse sur ma fin.

Les décors sont juste magnifiques, les costumes sont trop beaux et font vraiment authentiques. Si la magie dite blanche est là elle n’en prend pas pour autant une grosse place, au contraire, et est placée de telle sorte qu’on se dit quand même que magie et destin sont fortement liés. Les comportements des personnages sont réalistes de telle sorte que rien n’est surjoué ou presque et rien n’est laissé au hasard. J’ai énormément apprécié de voir que le côté narratif suive trois personnages féminins tel que dans les œuvres écrites de Philippa Gregory, dont s’est inspirée la série.

Concernant l’intrigue, elle reprend des éléments historiques, des liens qui nous permettent de nous situer.

J’ai énormément adoré cette série car elle nous montre bien la place de la femme malgré tout, et que rien n’est jamais acquis.

Publicités

6 commentaires sur « The White Queen »

Commentez!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s