En temps que blogueuse, j’aurais aimé avoir tout plein de conseils au moment de débuter mon blog. J’aurais aimé savoir quel thème prendre pour mettre mon blog en avant, j’aurais aimé savoir comment mettre en avant mon contenu et comment écrire un bon article qui attire et qui fait rester les lecteurs, à quelle fréquence publier des articles et comment garder le cap de ma thématique choisie (les livres dans mon cas); enfin, tout ça quoi. Et tout blogueur qui commence a des questions auxquelles il ne trouve pas de réponses immédiates. Comme moi.

Thème / Template et images

Le thème, ou template, est très important, pour autant, je ne pense pas qu’il faille tomber dans les clichés types du style tout beau tout rose pour un blog beauté, ou psychorigide pour un truc de lecture. Le thème du blog doit pouvoir refléter votre personnalité mais aussi parler pour votre thématique tout en vous différenciant des autres blogs. J’ai choisi le thème actuel car j’aime bien le style. Les articles s’empilent les uns sur les autres et les images que j’ai mis à la une sur chaque article ressortent bien ainsi. E plus, il a un côté petit écolier que j’aime vraiment bien.

D’ailleurs, en parlant d’images, celles-ci sont super méga importantes. D’autant plus importantes selon votre thématique, mais tout de même méga importante. Elles vous représentent vous et votre thématique à travers le blog. Une photo vaut mille mots, alors ne lésinez pas la-dessus. Et puis honnêtement, je suis sûre que vous aussi vous aimez les photos de bonne qualité qui illustrent et égaient le blog, l’article.

Une photo de bonne qualité, ça veut pas dire qu’elle doit être hyper sophistiquée et chargée, au contraire elle peut être simple, tant qu’elle est de bonne qualité, qu’on comprenne le message qui est derrière. 

Pour ma part, j’ai choisi de prendre des images de l’application Bitstrip sur Facebook. Vous savez, c’est l’application où l’on crée une situation de comic. Je les ai prises car je voulais mettre une touche d’humour avec à travers mes articles. De plus, j’en ai une différente pour chaque catégorie – ou presque – et en les mettant à la une de chaque article, ça permet de savoir de quoi parle l’article avant de lire le titre, et ce juste en un coup d’œil. Ce n’est pas négligeable et c’est une forme d’identité.

Nom de blog et titre(s) d’articles

On oubli souvent l’importance qu’à le titre de l’article, tout comme le nom du blog. Pourtant, ils sont importants à leur niveau. C’est eux qui annoncent la couleur.

Pour le blog, il faut qu’il soit vraiment accrocheur, mais aussi simple à retenir. Un nom de blog n’a pas besoin d’être à rallonge ni d’être trop court. Et surtout, il faut qu’il vous plaise! Car le nom d’un blog, c’est comme une couleur, s’il ne te plaît pas, tu vas avoir du mal. En ce moment je trouve le nom de mon blog long…

Ce que je vous conseille de faire, c’est d’y réfléchir en amont, de mettre sur écrit plusieurs noms de blogs différents et de choisir celui qui vous va le mieux et qui colle à la thématique, de près comme de loin.

De mon côté, j’ai mis du temps à trouver le bon nom et le premier que j’avais ne me plaisait plus au bout de 4 mois. Il faut donc miser à long terme sans avoir peur d’avoir à évoluer un jour ou l’autre car ce sont des choses qui arrivent.

Pour le titre de l’article, c’est un peu moins conséquent que le nom du blog mais c’est quand même une question sur laquelle il faut se pencher.

Selon ce que j’ai à faire, soit j’écris mon article parce que je sais ce que j’ai à écrire dans l’immédiat et je me penche après sur le titre soit je rame un peu et je choisis d’abords le titre qui m’aidera à déterminer plus amplement ce que je vais écrire.

Cette deuxième façon de faire pour le titre, c’est surtout quand on a une vague idée de ce dont on veut parler mais sans avoir d’idées claires. Une fois le titre choisi, il reste à écrire. En ce moment, j’avoue que trouver un titre m’aide beaucoup pour les articles.

J’aime bien les titres accrocheurs, qui sont soit sérieux soit teintés d’humour, qui sortent du vu et revu.

Il faut oser les titres. C’est parce que l’on tente des choses audacieuses que le reste bouge. Prenez l’exemple de cet article où je donne cinq bonnes raisons de lire aux W.C.. C’est pas quelque chose dont tout le monde tente ou parle et pourtant, je l’ai fait. On sait pourtant que parler de ce qui se fait aux W.C. n’est pas ce dont on parle le plus facilement. Pour autant, le style article où l’on classe est le plus répandu.

La Thématique et le menu

Définissez bien la thématique de votre blog! C’est très important et ça vous aidera à vous organiser dans vos articles et surtout dans votre menu.

Comment choisir la thématique d’un blog ? Et bien, je pense qu’il est plus facile de parler de quelque chose que l’on aime que de quelque chose qui nous répugne. La question qu’il faut vous poser, c’est de quoi vous pouvez parler sans être restreint ? Qu’est-ce que vous aimez qui puisse faire tenir le blog à long terme ? De là vous aurez déjà pas mal de pistes.

Le but est d’avoir la thématique principale. Mais si vous avez plusieurs envies, pas de panique, vous pouvez en parler sans problème, je pense, en tournant les choses de façon à ce qu’elles aient un lien. Ce que je vous conseille, c’est de ne pas avoir plus de trois grandes thématiques, car c’est courir le risque de trop s’éparpiller et de passer à côté de ce de dont vous voulez vraiment parler. A partir d’une grande thématique, vous allez pouvoir créer plein de sous-thématiques. Si vous jouez fin et que vous trouvez comment faire, rien ne vous empêche d’intégrer une grande thématique en sous-thématique !

Par exemple, pour ma part, je traite surtout des livres. Les livres, c’est la thématique de base. Mais sachant que je n’en suis pas à un livre lu par jour, il est donc difficile de faire des articles réguliers à ce niveaux là, bien que ce soient le moteur du blog. En découle une partie, Les Rendez-vous, que j’ai voulu dissocier pour faciliter la navigation dans le menu.

J’ai fait une autre grande-thématique, bien que moins importante, où je parle d’une box que je reçois et qui est la box Envouthé, avec une catégorie de thés testés. J’aurais pu dire que c’est une grande-thématique sur le Thé mais vu que j’y ai inclus les Billets, ainsi que des interviews, c’est plutôt une grande-thématique en mode Blabla. Pour moi, la séance thé et les Blabla sont synonyme de discutions et ca allait donc ensemble, et ce, bien que les billets concernent les livres.

La troisième grande thématique parle de voyage, d’expéditions, bien que ce soit la plus petite des grandes-thématiques.

Pour moi, malgré tout, ces trois thématiques sont un peu liées.

(J’ai écrit cet article il y a quelques mois et la configuration du menu a donc quelque peu changer)

Le but étant, dans tous les cas, de savoir sur quel sujet vous voulez que le blog porte car ce sera le pilier central qui fera tout marcher.

Si j’ai un conseil à donner à ce niveau-là, c’est donc de regarder sur les blogs en général et de prendre note des idées que vous avez et comment vous pouvez les exploiter pour créer une thématique cohérente qui sera le tronc principal et dont les différentes catégories les branches.

En parlant des catégories: n’ayez pas peur d’en créer, au contraire, elles vous seront utiles pour le menu et amélioreront la navigation sur votre blog. Au contraire, si vous en avez trop, on s’y noiera. Il faut donc un juste milieu.

Le menu

Ces branches, il faudra les rendre accessibles. Et vous aurez donc besoin d’un menu qui facilite la navigation. Vous l’aurez remarqué en naviguant sur le blog, au niveau du menu, que j’ai donc fait trois grandes catégories: BlablathéAutre Chose? ainsi que le coin lecture divisé en deux partie: les Rendez-vous et La lectrice.

Blablathé est un coin essentiellement réservé à Envouthé (la box thé), aux thés testés, aux petites interviews et aux billets, qui sont tournés lectures. C’est le coin Blabla.

Les Rendez-vous concernent les Tags, les Top Ten Tuesday, In My MailBox et Bilans. Ce coin là est étroitement lié à La Lectrice puisqu’à eux deux, il forme la thématique principale !

La Lectrice est le tronc principal. On y retrouve ma WishList, ma PAL et tous mes avis sur les livres lus depuis l’ouverture du blog, dans la partie J’ai Lu. C’est le coin exclusivement lecture, donc.

Autre Chose, à son petit niveau de canard, concerne les expéditions, peu nombreuses.

Il m’a fallut du temps pour en arriver à ce menu là qui me convient et que je trouve fluide et compréhensible. Et comme vous pouvez le voir sur le blog, il est plus facile à comprendre lorsqu’on y est qu’à l’écrit.

Le menu est vraiment très important et pour ma part, quand je vais sur un blog, c’est la première chose que je cherche car il permet, comme dans un livre, de savoir ce que l’on cherche, d’aller rapidement à un endroit plutôt que de dérouler tout le blog à la recherche d’une catégorie et quand on sait pas trop ce qu’on cherche c’est pas mal aussi. Votre menu est étroitement lié aux catégories et vice-versa.

Des chiffres et des mots!

C’est en me promenant sur le blog d’Un Blog Une Fille (dont vous pouvez retrouver l’article dont je me suis beaucoup aidé fin novembre ici) que j’ai pris conscience de l’importance du nombre de mots dans un article.

« Les billets longs sont plus lus que les courts

En faisant des recherches pour écrire ce billet, je suis tombée sur une bombe atomique de l’excellent Buzzsumo, un poids lourds dans les stratégies et blogging tips. Dans son billet, j’ai trouvé une étude où il semblerait que les contenus longs, voire très longs, marcheraient mieux que les billets courts. 

Pour parler chiffres, les articles entre 0 et 1 000 mots sont deux fois moins lus que les articles entre 3 000 et 10 000 mots. C’est assez significatif non ? »

Un blog Une fille

Du coup, après avoir lu ça, je me suis remise un peu en questions, pour ma part.

Sachant que je donne à la base surtout mon avis sur les livres que je lis bien que je n’en lise pas 50 en un mois, je trouve difficile d’écrire entre 3 000 et 10 000 mots par article d’avis-livre.

En revanche, là où je peux me rattraper, ce sont les billets et autres sujets.

Par exemple, pour cet article j’en suis actuellement à 1722 mots. Pas mal, hein?

Pour autant, d’autres blogueurs, comme Pub Contact, pensent qu’il ne faut justement pas dépasser les mille mots, qu’un bon article fait entre 500 et 1 000 mots. Entre les avis des uns et des autres, au final il faut décider par soit même, se faire son propre avis. Bien que le blog d’Un Blog Une fille m’influence pas mal à ce sujet.

Je pense malgré tout qu’un article court n’est pas « mauvais » car si tout est dit en 400 mots, cela ne sert à rien de rajouter juste pour rajouter. C’est brasser de l’air, ou mouliner dans le vide, si ca parle à quelques uns !

De la mise en page.

Quelque soit le thème ou la longueur, la mise en page de l’article est importante. C’est elle qui va donner envie au lecteur de continuer.

Ajoutez-y une bonne image, et c’est gagné (ou presque)! On pourrait placer l’équation comme ici: Mise en page + Image + Contenu = lecteur(s) kidnappé(s)!

L’article en lui même doit être aéré, simple, un minimum ordonné. Vous pouvez passer du coq à l’âne tant qu’il y a une logique mais s’il n’y en a pas vous risquez de faire fuir les lecteurs. Par exemple, si vous parlez du dernier livre que vous avez lu, qu’ensuite dans le même article vous parlez d’un marque-page acheté il y a trois ans, vous en conviendrez ça n’a pas vraiment de rapport, mais si vous glissez de façon subtile qu’entre deux chapitre de ce même livre que vous avez eu du mal à lâcher, ce fameux marque page vous a permis de, je sais pas, vous y retrouver, alors les deux sont liés.

Ensuite, toujours dans la série de l’article, ne cherchez pas à écrire trop pompeux ou trop « baba ». Je sais qu’il est dur de trouver son style d’écriture mais écrivez comme ça vient, sans vous arrêter et de manière brute. Ce n’est seulement qu’après que vous devez travailler la mise en page, les paragraphes, les phrases qui ne sont pas très bien tournées et, surtout de surtout, les faute d’orthographe!! Je sais que ce dernier est rebutant, et que je suis la première à faire des fautes d’inattention, mais quand un article est truffé de fautes comme une soupe aux choux est truffé de choux, je vous raconte pas la misère des yeux !

Tout n’est pas parfait dans les articles de chacun, les miens y compris, et on a tous sa façon de faire et d’écrire et de mettre en avant nos idées, mais ce qui compte, c’est qu’on sente notre personnalité à travers. Ajoutez des petits plus à vos articles, type liens ou infos.

J’aime bien certains blogueurs car ils mettent des liens et infos utiles dans leurs articles mais ce que j’adore encore plus, c’est quand ils précisent à la fin de leur article qu’ils écoutent en ce moment (soit en écrivant leur article, si vous préféré) telle chanson, boivent tel thé. C’est un partage entre celui qui écrit et celui qui lit que je trouve sympa.

Fréquence d’articles

La fréquence des articles, elle doit pas vous compliquer la vie.

Selon le temps que vous mettez par article, vous pourrez choisir de publier plusieurs fois par semaine ou seulement deux fois.

Il y a aussi la question a se poser de savoir si l’on publie tous les articles le même jour ou si on les réparti, mais tout dépend du nombre d’articles que vous pouvez écrire à la semaine.

Je sais qu’au début, j’ai voulu suivre un conseil que j’avais trouvé chez une autre blogueuse qui disait qu’il fallait publier un peu tous les jours au début du blog. J’ai changé entre temps en mettant la plupart de mes articles le même jour, soit le mardi, que j’espaçais par contre sur les horaires (entre 7h et 9h30 pour le premier – 14h-14h30 pour le second – et entre 18h et 20h00 le troisième).

Bien entendu, je me permet quand même de publier sur un autre jour, le vendredi par exemple, car ça évite un trop grand « vide ».

Sachez qu’avec WordPress, il y a possibilité de configurer la date et l’heure de publication de votre article, ce qui peut vous simplifier la vie, à certains niveaux !!

N’hésitez pas à zieuter les conseils d’autres blogueurs car ils les auront certainement un peu plus poussé que moi sur la question, haha.

Ce que je vous conseille vraiment par contre, et je m’en aperçois vraiment autant en tant que blogueuse mais aussi en tant que lectrice, c’est d’être régulier dans vos publications. C’est pas grave si vous ne publiez pas le même jour de chaque semaine de chaque année mais ne laissez pas passer 3 semaines sans articles pour ensuite bombarder et laisser à nouveau un grand vide. En tant que lectrice si j’accroche avec un blog et que je m’habitue à y aller chaque semaine pour y trouver un nouvel article chaque fois, j’aime bien que l’article y soit. C’est un rendez-vous au quel on s’accroche, en tant que lecteur. Quand ca n’y est pas, que je trouve pas l’article et qu’il n’y en a pas pendant longtemps, j’ai tendance à ne plus y revenir parce que sensation de laissé-à-l’abandon.

S’organiser pour écrire mais aussi pour le blog et trouver l’inspiration

Le temps, c’est de l’argent, ou plutôt des mots et de la créativité, ici. Et comme on le sait tous, Rome ne s’est pas construite en un jour, votre blog ainsi que vos articles non plus.

Il faut du temps et le temps, ça se cherche et s’optimise.

J’aime écrire un peu chaque soir ou quand je suis en pause boulot (oui, j’ai un boulot qui fait que j’ai de larges zones d’entre-deux et où je peux écrire). Je sais que c’est pendant les vacances et les week-ends que je produis le plus et c’est donc là que j’optimise le temps entre lectures de blogs, lectures de livres qu’il est temps que je termine et mon blog. Sans oublier tous les trucs du quotidien. D’autant qu’avec la configuration date et heure, je peux avancer de beaucoup dans mes articles et les planifier dans le temps, pour ainsi me « libérer ».

C’est vraiment à chacun de voir comment fonctionner, se lever plutôt, se coucher plus tard,…

Après, si vous n’avez pas la motivation ni l’inspiration au moment où vous devez écrire, ne vous forcez pas. Prenez une pause, lisez, sortez, regardez ailleurs. Ca viendra. Elle vient sans prévenir.

J’avais lu un conseil de blogueur il y a longtemps qui disait qu’il était bien d’avoir toujours un papier et un crayon pour écrire ce à quoi l’on pense d’un coup pour le blog. Votre cerveau ne retiendra pas forcément l’idée, surtout si vous êtes coincé aux courses pour une heure ou deux.

Faites vous une liste de sujets qui vous intéresse, d’idées de titres qu’il vous faudra ensuite développer en article! Ça vous permet d’avoir une idée permanente.

Pour vous démarquer des autres, créez des rendez-vous, innovez dans la nouveauté comme dans les vieux trucs, cherchez à vous différencier de ceux qui ont la même thématique que vous ! Prenez le temps de discuter avec d’autres blogueurs. Osez écrire sur des sujets auxquels personne ne s’attaque. Je l’ai bien fait, moi, avec mes raisons de lire aux W.C..

Se créer une communauté.

Avoir une communauté, sincèrement, au tout début du début, j’y pensais pas du tout pour la simple et bonne raison que quand on débarque, c’est pas la première chose à laquelle on pense et qu’on sait pas forcement comment y faire. De plus, je «sortais» pas trop chez les autres blogueurs

C’est en commentant chez les autres que l’on attire quelques personnes chez soit, bon un tout petit nombre, au début, mais ça permet de dire qu’on est là, qu’on partage aussi les mêmes intérêts ou qu’au contraire, on pense différemment.

Plus on s’implique chez les autres et plus les autres vont se déplacer.

Mon blog est axé sur les livres parce que c’est une passion pour moi que j’aime partager. C’est donc tout naturellement que je me suis tournée vers les blogs de cette même catégorie où déjà je découvre de nouveaux livres (ce n’est pas négligeable) et où je peux donner mon avis dans les commentaires (c’est là où on peut faire venir des lecteurs chez nous).

Ces mêmes blogs où l’on passe et commente sont aussi des sources d’inspiration. Si on s’y abonne, on reçois les news et on ne loupe plus les nouveaux articles et les gens s’abonnent aussi en retour parce qu’ils intéressent aussi à notre blog après l’avoir découvert.

Bien sur, ce n’est pas une science prouvée à 100% mais elle marche car vous faites le «déplacement» et c’est en disant qu’on est là et qu’on fait telle chose et telle chose, régulièrement, que l’on s’attire les gens et que dans la masse des gens, certains s’abonnent.

Je vous conseille de créer un compte Twitter ainsi qu’une page Facebook, bien que dans mon cas Twitter soit plus concluant que le second. Je vous conseille aussi Hellocoton qui est franchement sympa !

Widgets

Les Widgets, c’est toujours sympa d’en mettre. Encore faut-il ne pas trop charger car trop c’est trop et ca peut bloquer les lecteurs.

Il y a des blogs sur lesquels je suis passée qui étaient tellement chargés à droite et à gauche en widgets que ça m’a freiné complet à tel point que je suis partie avant même d’avoir ouvert un seul article. Ca bloque et ca ne donne pas envie, surtout quand le widget n’a pas d’utilités.

Avec mon thème, j’ai de la chance car les widgets sont en pied-de-page. Alors, c’est sur que ça se réfléchit. Mais quand ça l’est, c’est agréable.

De mon côté, je n’en ai pas beaucoup – 9 à tout casser. Bon, c’est quand même pas mal de widgets mais par rapport à certains blogs qui en mettent 15 et qui sont tous enfilés sur les côtés du blog… J’ai mis ceux qui me semblaient le plus utile et en adéquation avec le blog, soit le widget concernant les articles que j’aime, un widget pour mes pages Facebook Babelio et Hellocoton, un bouton pour suivre le blog, un widget pour s’y abonner, une barre de recherche, les stats du blog ainsi que ma communauté. 

Les widgets, ils doivent vraiment être là en compléments !

Voilà voilà. 

J’espère que tous ces conseils vous auront étés utile, à n’importe quel degré. 

Ces conseils là, j’en parle vraiment par rapport à ce que j’ai vécut depuis le début. Si vous aussi avez des conseils à donner, n’hésitez pas je suis preneuse!

Publicités

10 commentaires sur « Mon avis, mes conseils pour débuter un blog »

  1. merci pour tes conseils 🙂 après c est vrai que tout dépend de ton blog, l important c est d être « naturel » dans son langage et son style. je ne me suis pas vraiment penchée sur la mise en page de mon blog, il est assez basique je pense, mais pour l instant ça me correspond 😉 en tout cas j ai déjà fait de chouettes rencontres virtuelles, j adore papoter et partager, et je crois que c est déjà pas mal pour un début 😉

    Aimé par 1 personne

Commentez!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s