J’aime lire. Je saurai pas dire depuis quand mais j’ai l’impression que c’est depuis toujours. J’ai commencé à lire tôt, le scoop. J’ai toujours aimé lire et pendant longtemps, je n’attendais que le moment où je volerai quelques mots entre deux pages, ce qui est toujours le cas, aujourd’hui. Mais pendant une période, loooongue longue longue période, je lisais beaucoup car c’était un refuge face à ce que je vivais au collège comme au lycée.

Et si une passion pouvait nous aider à surpasser beaucoup? Est-ce que la lecture qui est tant une passion que ça pour moi surpasse tout le reste pour autant?

Comme j’ai pu le dire plus haut, les livres m’ont offert une porte de secours lorsque j’étais au collège et au lycée, mais surtout au collège, à vrai dire. J’ai pas eu une scolarité simple bien que je n’ai jamais osé parler de ce que j’ai vécu à qui que ce soit. J’ai toujours aimé lire et c’est cette passion pour la lecture qui m’a fait tenir lorsque ca allait mal. J’entend déjà certains venir en disant qu’en gros, à travers la lecture, j’ai fui les problèmes et la réalité mais en vrai, si vous avez déjà vécu des situations difficiles et que vous avez tenu en vous accrochant à quelque chose que vous aimiez énormément à ce moment-là, vous comprendrez que pour moi les livres, c’était exactement ça à ce moment-là: une bulle en dehors du temps. Je suis dépendante des livres, je me sens bien quand je lis et non, je n’ai pas fui à travers eux. Je me suis accroché à ma réalité, à quelque chose qui me passionnait et qui me faisait oublier les vacheries des autres.

Et si une passion pouvait nous aider à surpasser beaucoup? Je ne sais pas si elle peut nous libérer de tout mais je sais qu’elle peut aider à beaucoup de choses, à surpasser beaucoup. Lire n’est pas ma seule passion, mon seul passe-temps, j’aime aussi monter à cheval, pour les mêmes raisons que lire. Est-ce que la lecture qui est tant une passion que ça pour moi surpasse tout le reste pour autant? Non, je ne pense pas. Si la lecture, au même stade que l’équitation, est une très (trop?) grande passion, elle ne m’empêche pas de vivre, au contraire. Elle me libère puisque pendant ce laps de temps, je suis moi-même mais ne m’empêche pas de sortir de temps en temps, d’aller au ciné, de bouger, de bosser. En réalité, on a tous un centre d’intérêt qui domine, et moi, c’est la lecture. Et sans surpasser tout le reste, (attention, moment mélo-dramatique!), elle s’est imposer à moi dans mes pires moments comme dans les meilleurs. 

Bref, si ma passion du livre est très présente, je n’oublie pas le reste, ni ce qui peut me passionner à côté.

Publicités

9 commentaires sur « La lecture, cette passion qui surpasse tout? »

  1. Je comprend tout à fait ce que tu dis quand tu parles de te plonger dans les livres pour tenir le coup dans les moments difficiles. A vrai dire, je pense que je peux résumé mes années collège comme ça 🙂

    Aimé par 1 personne

Commentez!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s