[Film] Dans les forêts de Sibérie


Pour ce premier article concernant les films, j’ai décidé de parler de Dans les forêts de Sibérie, film « fictif » qui s’est inspiré du livre éponyme, écrit par Sylvain Tesson, voyageur tout terrain et qui est le récit de son voyage.

On y retrouve Raphael Personnaz dans le rôle principal, un acteur français que j’avais déjà adoré dans d’autres films.


Mon avis

il y a des spoils dans ce qui suit. Je ne voulais pas m’auto-censurer en essayant de dire que j’avais aimé le film sans pouvoir dire les raisons car ca aurait été faire les choses qu’à moitié.


L’avantage que j’ai eu pour le coup, c’est que même en ayant le livre chez moi, je ne connaissais que les grandes lignes réunissant les deux: un voyage en Sibérie, dans une cabane au bord du lac Baïkal. Pas plus ni moins. J’avais juste vu tourner la B.A. une ou deux fois avant et lu le résumé du livre au moment de l’achat, il y a fort fort longtemps. Je n’ai franchement pas été déçue du film qui, si malgré quelques (rares) moments flottants, a réussis à m’emmener jusqu’au bout du film où j’ai vraiment ressenti la solitude du personnage. Car à travers cette étape de vie où Teddy se cherche, il va connaitre la solitude la vrai, celle qu’il recherchait pour fuir le monde bruyant. J’ai beaucoup aimé cette rencontre qu’il fera et qui le bouleversera, le faisant revenir car sa place n’est pas ici, dans les bois qui sont une cachette et pas un endroit pour rêver. J’ai bien rigolé aussi au passage de l’ours quand il se chauffe – au sens propre comme au sens littéral du terme – à se se glisser dans l’eau du lac, nu comme un ver – glacée. J’ai aussi bien ri quand les verres de vodka se sont enchaînes et j’ai bien eu peur au moment des hélicoptères. J’ai retenu qu’on ne peut fuir éternellement tout comme on ne doit tuer les animaux que par besoin. Belle leçon de vie que ce film que je vous recommande. 

 

 

Pour la petite histoire, voici le résumé du film:

« Pour assouvir un besoin de liberté, Teddy décide de partir loin du bruit du monde, et s’installe seul dans une cabane, sur les rives gelées du lac Baïkal.
Une nuit, perdu dans le blizzard, il est secouru par Aleksei, un Russe en cavale qui vit caché dans la forêt sibérienne depuis des années.
Entre ces deux hommes que tout oppose, l’amitié va naître aussi soudaine qu’essentielle. »

 

 

 

 

 

Et pour ceux qui s’intéresseraient au livre, voici on résumé. Ca fait un peu plus d’un an que j’ai le livre dans ma PAL, sans jamais m’être douté qu’un jour il serait adapté au cinéma.

Dans les forets de sibérie« Assez tôt, j’ai compris que je n’allais pas pouvoir faire grand-chose pour changer le monde. Je me suis alors promis de m’installer quelque temps, seul, dans une cabane. Dans les forêts de Sibérie. J’ai acquis une isba de bois, loin de tout, sur les bords du lac Baïkal. Là, pendant six mois, à cinq jours de marche du premier village, perdu dans une nature démesurée, j’ai tâché d’être heureux. Je crois y être parvenu. Deux chiens, un poêle à bois, une fenêtre ouverte sur un lac suffisent à la vie. Et si la liberté consistait à posséder le temps ? Et si le bonheur revenait à disposer de solitude, d’espace et de silence – toutes choses dont manqueront les générations futures ? Tant qu’il y aura des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu. Écrivain, journaliste et grand voyageur, Sylvain Tesson est né en 1972. Après un tour du monde à vélo, il se passionne pour l’Asie centrale, qu’il parcourt inlassablement depuis 1997. Il s’est fait connaître en 2004 avec un remarquable récit de voyage, L’Axe du loup (Robert Laffont). De lui, les Éditions Gallimard ont déjà publié Une vie à coucher dehors (2009) et, avec Thomas Goisque et Bertrand de Miollis, Haute tension (2009). »

Publicités

5 thoughts on “[Film] Dans les forêts de Sibérie

Commentez!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s