Marion, 13 ans pour toujours


Ce livre est terrible. Ce livre est rempli de douleur, celui de la mère qui pose et se pose des questions suite au suicide de sa fille, Marion, si jeune. 

Marion, qui se suicide suite au harcèlement qu’elle subit au collège.

Dont les harceleurs restent impunis.

Et dont la direction dudit collège ne fait rien pour arranger.

La mère de Marion, Nora, poursuit son combat au travers de sa quête de la vérité durant laquelle elle devra faire face au déni des uns et des autres, et où elle se heurtera à un mur d’indifférence lorsqu’on lui dira que « la vie continue ». Oui la vie continue. Mais pas pour Marion. 

Tout au long du livre, Nora s’adresse à sa fille. Et sous cette forme là, le livre m’a énormément émue. Peut-être parsqu’il fait écho à une histoire, à un vécut. Toujours est-il que ce livre est terrible, il ne laisse pas insensible. Le harcèlement n’est pas rien, il est juste banalisé alors qu’il ne le devrait pas, qu’il devrait être la priorité, ici, partout, tout le temps.

Ce livre devrait être utilisé pour sensibiliser. Car au travers de ce livre, on voit le désarroi d’une femme qui a perdue sa fille à cause du harcèlement et du cyberharcèlement. Ce n’est pas quelque chose d’anodin, ça ne devrait pas l’être. 

 

 

« Marion, ma fille, le 13 février 2013, tu t’es suicidée à 13 ans, en te pendant à un foulard, dans ta chambre.

Marion 13 ans pour toujoursSous ton lit en hauteur, on a trouvé ton téléphone portable, attaché au bout d’un fil, pendu lui aussi pour couper symboliquement la parole à ceux qui, au collège, te torturaient à coups d’insultes et de menaces.

J’écris ce livre pour te rendre hommage, pour dire ma nostalgie d’un futur que tu ne partageras pas avec moi, avec nous.

J’écris ce livre pour que chacun tire les leçons de ta mort. Pour que les parents évitent à leurs enfants de devenir des victimes, comme toi, ou des bourreaux, comme ceux qui t’ont fait perdre pied. Pour que les administrations scolaires s’évertuent à la vigilance, à l’écoute et à la bienveillance à l’égard des enfants en souffrance.

J’écris ce livre pour qu’on prenne au sérieux le phénomène du harcèlement scolaire.

J’écris ce livre pour que plus jamais un enfant n’ait envie de pendre son téléphone, ni de suspendre à jamais sa vie. »

 


Site/lien:

Marion la main tendue

Publicités

7 thoughts on “Marion, 13 ans pour toujours

Commentez!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s