Red Hill

« Scarlet est divorcée et mère de deux petites filles. Les élever seule est un combat quotidien qu’elle mène avec ténacité.Marié depuis plusieurs années à une femme de plus en plus distante, Nathan n’a qu’un vague souvenir de ce qu’est l’amour. En revanche, sa petite Zoe le comble de bonheur tous les jours.Miranda, elle, n’a qu’une préoccupation : l’organisation d’un week-end à la campagne avec sa soeur Ashley et leurs copains respectifs.Lorsque leur monde s’effondre, ces personnages ordinaires vont devoir affronter l’extraordinaire. Il leur faudra prendre en main leur destin pour avoir une chance de survie.Mais qu’arrive-t-il quand ceux pour qui vous êtes prêt à mourir sont aussi ceux qui peuvent vous détruire… ? »Chal.170 idées

Premier roman sur le thème des gores (comprendra qui pourra), j’ai été franchement surprise par ce roman de fin du monde. Je vais pas vous mentir, c’est en lisant un article que j’ai su qu’il concernait vraiment la fin du monde et les gores et c’est pour cela que je le voulais tant mais une fois entre les mains, j’ai eu un sérieux doute concernant les gores. Faut avouer que le résumé ne laisse rien transparaître à ce niveau là. En lisant le résumé, j’ai donc eu un très sérieux doute en me disant que je m’étais très certainement fait un film en dérapant sur un mot, ou que ce n’était pas le même livre et je m’attendais au final à une histoire d’amour hard en mode chemins croisés entre les différents protagonistes du livre. Pour au final être effectivement un subtil mélange des deux.

Quand le résumé ne balance pas l’histoire, c’est tout bénéfice. On a un doute. On se demande sur quoi on va tomber sans avoir d’éléments clefs.

L’histoire est vraiment bien, quoique le sujet doit surement être déjà utilisé mais ce livre a ce je-ne-sais-quoi de vraiment léger et de frais, pas du tout gore ni lourd. Il y a ce qu’il faut là où il faut, en alternant le point de vue d’histoire entre personnage. Ensuite le fait que les personnages se soient déjà croisés de manière directe ou indirecte tut au long de l’histoire nous tient, enfin en tout cas m’a vraiment tenue l’esprit tout en gardant en vue la possibilité qu’à tel endroit c’eut pu être tel ou tel autre personnage et ça fait vraiment des zones de flous et de lumières, d’autant qu’au fil des pages, certains personnages connaîtrons l’angoisse, la peur, les pertes mais aussi la joie de se savoir vivant et de retrouver ceux qu’ils pensaient avoir perdu.wp-1470655528362.png

Après, c’est vraiment le premier livre de fin du monde incluant une épidémie et j’avoue que j’adore ça, c’est le genre de livre sur lequel j’accroche quand c’est bien écrit et je pense que pour moi, le moment d’épidémie où j’accroche vraiment c’est pas genre cent ans après mais justement juste au moment où il y a encore cette normalité de vie, ce train-train habituel et que suite à quelque chose, un dérèglement  ce train-train est largement perturbé sans pour autant être noyé dans une lourdeur pas possible, et qu’on peut suivre l’évolution des survivants sur un certains laps de temps. Et dans ce livre, c’est très bien dosé. Le seul truc, c’est que ca reste un style de scénario assez connu, du moins sur certains passage, bon ok surtout le début mais en même vous allez me dire qu’il n’y a pas non plus trente-six millions de façon d’aborder ce sujet.

Les personnages sont très crédibles et ont des réactions normales si on peut dire cela comme ca. Ils ne font pas figure de surhéros qui ne se sentent pas pisser et qui vont au devant des ennuis, et ça c’est très agréable parce que du coup, ils sont plus accessibles dans leur façon de faire et dans leur caractère respectif. 

Et sinon, pour ceux qui hésite encore, foncez-y dessus au lieu de faire les traîne-la-patte!


Challenge des 170 Idées

Ce livre entre dans le challenge au 114. une barrière, clôture, haie…

Publicités

2 commentaires sur « Red Hill »

Commentez!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s