Gayle Forman



image

« Cody a 18ans. Elle n’a pas de père, une mère barmaid constamment en mini jupe, et un avenir pas très rose depuis quelle a été recalée de l’université de Seattle, qui aurait pu enfin lui permettre de quitter son « Shitburg » natal. Mais tout empire le jour oú Meg, sa meilleure amie, sa sœur de cœur, se suicide en avalant une dose massive de poison dans un motel non loin de la fameuse fac oú, brillante boursière, elle avait été acceptée.
Lorsque les parents de Meg demandent a Cody d’aller récupérer les affaires de leur fille, celle-ci s’embarque pour Seattle, avec la ferme intention d’en savoir plus sur le geste de son amie. » 

Ce livre, écrit par Gayle Forman – une auteur que je ne connaissais pas au par avant – a été une lecture des plus agréables. Tout est fluide dans l’écrit, tout est simple et sans chichi ni détails trop poussés, au contraire. Il y a ce qu’il faut là oú il faut.

Concernant le livre en lui même, je crois que la couverture avec cette moitié de fille brune sur la couverture et le titre (et le « comment survivre à sa meilleure amie? ») m’ont fortement interpellée, bien que juste comme ça, je ne m’attendais pas a ce que le livre parle d’autre chose qu’une histoire a l’eau de rose. J’ai été surprise de voir que le suicide était au cœur du livre et vécu par la meilleure amie de celle qui s’est suicidée. Et comment dire que ce n’est pas le genre de livre qui ne coure pas les rues (ni les bibliothèques) et dans lequel je n’ai pas l’habitude de m’embarquer?

Enfin bref, j’ai vraiment aimé cette histoire avec cette jeune fille qui se pose des questions et qui ne comprend pas le geste de sa meilleure amie. Cody qui cherche des réponses et découvre une part inconnue de cette amie qui a mis fin à ses jours. Et qui s’en veut, et qui n’a pas la vie rose.

Pour un livre dont je n’étais pas sure, je suis vraiment contente de ce livre qui, même fini, ne me laisse pas indifférente du tout puisque le sujet n’est pas celui dont on parle le plus facilement en France. C’est un livre que je vous conseille vivement.


Challenge des 170 idées: 38. quelque chose en rapport avec Halloween, la Toussaint… le titre du livre fait référence à la meilleure amie qui s’est suicidée et est donc morte (ca va de soit) et qui est donc en rapport avec la Toussaint.

Publicités

Un commentaire sur « J’etais là »

Commentez!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s