Le labyrinte: la Terre Brûlée (T2)


Après avoir lu le premier tome cette trilogie qu’est Le Labyrinthe, je me suis mise au second tome: La Terre Brûlée, en me disant de ne surtout pas essayer de me rappeler le film que je n’avais vu qu’une fois (heureusement). Je n’aime pas voir le film avant le livre. Quelques fois, malheureusement, c’est ce qui arrive mais jusque là je n’avais été déçue ou perturbée à ce point là. 

Qu’on se le dise, ce n’est pas la faute du livre, hein, mais c’est grâce au premier film que j’ai découvert les livres et si pour Le Labyrinthe j’avais trouvé beaucoup de différence entre film et livre, le 2 n’a de ressemblances que le nom du film et du livre ainsi que le nom des personnages – ce qui est un exploit.

Bref, on va passer aux choses sérieuses. Il y a encore ce soucis de trop flou, mal traduit et mal tourné dans les phrases. Il y a même une phrase au chapitre 57 – la dernière pour tout vous dire – qui s’arrête sur un « … jusqu’à » et puis plus rien, on attaque le chapitre (58 sans qu’on puisse demander la suite logique de cette phrase…

Bon après comme me le disait un blogueur dans les commentaires sous le premier tome, effectivement, il y a des éléments qui font la lumière sur pas mal de petits trucs de la vie avant l’amnésie de Thomas, et ça, c’est déjà mieux. Il y a toujours cette part d’action bien que je trouvais le premier tome plus rythmé, à ce niveau là. La description des fondus en mode très fondu manque d’un peu plus de précisions. 

Bien que les dialogues ne soient pas poussés à l’excès, on voit bien qu’on a à faire à des ados en « situation de crise ». J’aurais aimé ressentir plus la trahison de Teresa que je n’ai presque pas ressentie au travers des mots. Pour moi, elle s’est joué de lui – avec Aris – mais sans plus quoi…. J’aurais aimé ressentir cette violence à la fin, vous savez, de quand on vient nous-même de se faire trahir pour de vrai. Malheureusement, je pense que le terrain n’a pas été assez préparé en amont pour que je le ressente à ce point là… 

La scène où Teresa arrive avec les filles pour prendre Thomas aurait mérité de plus d’action, elle manquait un peu de crédibilité avec une Teresa trop répétitive.

Enfin bon, c’est quand même un livre qui se lit, mais ce n’est pas un coup de cœur pour moi, dommage. Je trouve les personnages trop creux, l’histoire trop creuse.

La terre brulée

« ET SI LA VIE ÉTAIT PIRE HORS DU LABYRINTHE ?
Thomas en était sûr, la sortie du labyrinthe marquerait la fin de l’Épreuve. Mais à l’extérieur il découvre un monde ravagé. La terre est dépeuplée, brûlée par un climat ardent. Plus de gouvernement, plus d’ordre… et des hordes de gens infectés, en proie à une folie meurtrière, errent dans les villes en ruines. Au lieu de la liberté espérée, Thomas se trouve confronté à un nouveau défi démoniaque. Au cœur de cette terre brûlée, parviendra-t-il à trouver la paix… et un peu d’amour ? »

Tome 1Tome 3

Publicités

5 thoughts on “Le labyrinte: la Terre Brûlée (T2)

Commentez!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s