Les fiancés de l’hiver


 

J’ai adoré ce livre! Littéralement et follement! 

Dès les premiers mots, l’histoire nous prend dans un truc de dingue, où se mêlent tout un tas de choses. Entre un grand-oncle peu porté sur l’étalage d’affection et qui pourtant cache un grand cœur (et c’est dommage qu’on ne puisse le voir plus dans l’histoire), une tante qui fait office de marraine et de chaperon au vieux jeu, une héroïne qui sort du casting des belles gosses habituelles au sang froid et tout le tralala et un fiancé froid comme la glace du congélateur perdu au fond de l’Alaska, je trouve qu’on est bien servi à ce niveau là. Ajoutez-y des objets qui agissent de conserve par rapport aux « maîtres des lieux », la possibilité de passer au travers des miroirs, de lire de façon peu conventionnelle des objets, le fait qu’il y est quelques grandes familles et que chacune d’elles ait son propre pouvoir, et le tour est joué.

Je trouve que l’histoire est franchement bien montée et qu’elle s’articule parfaitement bien autour des personnages, Ophélie en l’occurrence, que j’aime bien. Myope, tignasse brune bouclée, petite et très « dans son coin ». Le personnage qu’on s’imagine mal en héro, et pourtant elle trouve merveilleusement bien sa place ici.

Le suspense est présent à chaque page, un humour bien placé, une intrigue à couper des neurones, et des personnages franchement très crédibles font de ce petit pavé un livre très sympathique à lire. Il y a des événements auxquels je ne m’attendais pas, c’est vous dire à quel point l’histoire qui dévoile ce qu’il faut quand il faut est bien rodée (je pense notamment à ce panier d’oranges, et comprendront ceux qui auront lu le livre). L’univers est vraiment riche et rien n’est laissé au hasard, à tel point qu’un simple détail est en fait partie très  prenante de l’intrigue.

J’aime bien car on vit l’histoire au moment, et pourtant on ne sait pas grand chose de cet environnement si ce n’est qu’il est fractionné en arches, et que des familles ont des dons particuliers mais même cela nous n’en savons pas grand chose. Et c’est que l’histoire a une super intrigue pour qu’on puisse presque oublier qu’on aimerait en savoir plus.

Enfin, bref, un bon bouquin comme je les aime et ça faisait longtemps que je ne m’étais pas perdue comme ça dans un tel univers. 

Les fiançés de l'hiver


Tome 1 de La Passe-Miroir 

Christelle Dabos


« Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.  » 

 

Tome 2 Tome 3


Site officiel de La Passe-Miroir!

Publicités

6 thoughts on “Les fiancés de l’hiver

Commentez!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s