Salut à tous!

Aujourd’hui, je fais un article un peu spécial puisque je reviens ici avec un sujet qui m’a pas mal touché pendant mes années « school », et notamment sur mes études supérieures. 

To be Positive

Donc au cœur du sujet ce trouve les personnes dites toxiques, celles qui, par n’importes quels moyens, vous manipuleront, vous feront souffrir tout en prenant les bénéfices sur votre situation. Si c’est pas français, voici un exemple, mais sachez qu’en règle générale, une personne toxique est une personne manipulatrice!

(bon dans l’exemple, je prends du cas concret puisque c’est ce qui m’est arrivé donc voilà pour la « petite histoire ») à l’heure actuelle, je tire vers mes 23 ans, en théorie âge adulte mais l’âge ne fait pas le moine, hein, et c’est souvent une question de mentalité plus que d’âge. En tant qu’animatrice, j’ai vu des enfants de 10ans très matures pour leur âge là où des jeunes de 20/21 ans… l’étaient moins pour ne pas dire pas du tout.

Enfin, bref, je n’aime pas trop m’étendre sur ma vie perso mais j’ai fait deux ans d’études supérieures suite à mon BAC. J’ai jamais était la nana populaire, que ce soit au primaire, au collège ou au lycée (y compris études supérieures); j’étais plutôt du genre à être dans mon coin, à râler contre l’injustice de la loi de la jungle. Je dirais qu’en 3ème ça allait plutôt ainsi que sur l’année du BAC. Mais sur l’année des études supérieurs, j’ai était mise-à-part dès le début, ce qui n’était franchement pas cool du tout mais les gens se connaissaient tous de quelques jours au part avant et les « groupes » s’étaient déjà formés. J’étais interne, 21ans.

[…] quand quelqu’un est apprécié, il peut se permettre tous les comportement sans être jugé « méchamment »

Je ne prétend pas être un ange, je râle beaucoup, et ai tendance à le dire quand quelque chose me les pète (pour rester polie) mais je pense que si vous avez connu ce genre de situation, vous savez que quand quelqu’un est apprécié, il peut se permettre tous les comportement sans être jugé « méchamment », ce qui n’a pas été mon cas puisque je n’étais pas appréciée et j’ai donc était cataloguée tout en bas de l’échelle comme étant la fille qui se plaint tout le temps, blablabla blablabla blablabla. Pourtant je suis du genre  à aimer aller vers les gens même si je suis d’un naturel très  timide et même si on ne peut pas aimer et être aimé de tout le monde il y a quand même des limites à être « détestée » comme ça sans que personne ne vous connaisse.

Le truc c’est qu’avec les personnes toxiques on s’aperçoit pas forcement de leur manège dès le premier jour

Et c’est là qu’entre en jeu une personne, Julia*, qui a énormément contribué à ma descente aux enfers personnelle, puisque cette fameuse Julia m’a, pendant deux ans, bien manipulée autant sur les plans émotionnels qu’affectifs et autres. Le truc c’est qu’avec les personnes toxiques on s’aperçoit pas forcement de leur manège dès le premier jour, surtout quand on essaie de s’intégrer là où les gens sont « hostiles ». J’ai mis du temps à (vouloir) m’en apercevoir, je suis tombée sur des articles qui m’ont ouvert les yeux et même en deuxième année où j’ai cassé comme je pouvais les ponts entre elle et moi, ç’a été très compliqué puisque rien ne s’arrangeait pour autant.

En fait cette fille, qui était interne comme moi, on a sympathisé la première ou deuxième semaine (?) et quand j’ai compris que c’était foutu avec le reste de la classe au bout d’un mois ou deux, j’ai commencé à découvrir une facette (sa vrai facette en réalité) qu’elle n’avait pas montré au début sous ses airs de gentille fille. Elle me racontait des trucs et je lui en racontais.

« ouai nan mais t’as de plus grosses cuisses que moi! Si si, je te jure! »

Puis au fur et à mesure je me suis aperçu qu’il y avait des choses qu’elle me racontait qui était trop gros pour être vrai ou du moins complètement et même parfois elle se contredisait. Elle se mettait toujours en valeur à côté de moi, sachant que durant cette période, j’étais vraiment mal puisque je ne comprenais pas ce rejet de la classe envers moi, c’était une période très sombre où je n’étais pas bien du tout et elle en a profité en s’imposant comme étant la seule fille qui venait vers moi, en me disant qu’elle avait vécut ça sur son BAC, qu’elle me comprenait, que la classe la rejetait aussi et à côté de ça, aux interclasses, elle allait vers les autres, elle leur racontait ce que je lui disais et j’ai mis un peu de temps à m’en rendre compte qu’en réalité elle remuait le couteau dans la plaie et qu’elle jouait double-jeu, qu’elle me mentait sur pas mal de trucs, qu’elle jouait avec ma fragilité du moment pour m’avoir à sa merci et me manipuler et qu’elle était énormément hypocrite. A la longue, j’ai même fini par changer de comportement, à force la fréquenter. 

Parmi les réflexions auxquelles j’avais droit, et j’en ai connu des vertes et des pas mûres, il y avait entre autre celles du genre « ouai nan mais t’as de plus grosses cuisses que moi! Si si, je te jure! », « Tes fesses elles sont plus grosses que les miennes, c’est pas vrai Machin? », « Moi je, moi je, moi j’ai fait ça, c’était trop bien », « oh mai j’aurais JA-MAIS fait ça, moi », « mais pourquoi tu lui dis pas à un tel? », « Je t’adore, t’es vraiment la SEUL avec qui je m’entend », « Mais pourquoi t’as fait ça? »… à tel point que je me voyais d’un mauvais œil. C’était une humiliation au quotidien. Et elle savait s’y prendre. Elle retournait tout le temps les situations pour « prendre le pouvoir ».

[…] j’ai vraiment cassé le pont.

Ce n’est qu’en fin de première année, suite à une dispute où elle n’avait pas accepté que je dise que sur des travaux de groupe elle passait plus de temps à regarder des vidéos et autres sur les blog (il me semble qu’à cette époque elle en tenait un justement) que c’est partie en vrille et elle s’est complètement retournée contre moi – officiellement, quoi. La deuxième année, je suis partie dans un appartement. Pour moi, ça été bénéfique dans le sens où je ne voyais plus personne du lycée le soir après les cours, elle y compris. Pour autant, elle a tenté de revenir vers moi, puis j’ai vraiment cassé le pont. Ça ne l’a pas empêchée de continuer à être toxique mais j’ai sympathisé avec des « premières années » qui m’ont permis de tenir face à l’ambiance des classes qui n’évoluait pas.


Voilà pour la petite histoire dans les grandes lignes car depuis j’ai tourné la page, et, consciemment ou inconsciemment, j’ai oublié et mis tout ça de côté pour avancer et me concentrer sur moi.

Ce que je veux dire par là, c’est qu’une personne toxique peut nous faire vivre un vrai enfer, quelles qu’en soient ses raisons, ses motivations. Elle vous use, dévore votre énergie et en vient même jusqu’à vous retourner contre vous-même dans certains cas. Ce cas là a était le pire pour moi, et je sais que j’aurais aimé avoir quelqu’un de « vrai » à côté de moi pour m’en sortir, pour m’ouvrir les yeux sur cette personne qui a largement profité de la situation. Et si j’écrit cet article, c’est que j’espère que si des personnes qui se trouvent dans cette situation et qui me lisent oseront ouvrir leur gueule et stopper ça, pour ne pas subir ce genre de personne là, des personnes toxiques.

Après, il y a toujours des questions qu’on se pose à ce sujet. Comment on les reconnait? Pourquoi sont-elles comme ça? Qu’est-ce que j’ai fait pour l’attirer? Qu’est-ce qu’elles veulent au final? Comment on fait pour s’en séparer / s’en éloigner? Et j’en passe.

Si j’ai un conseil à vous donner par rapport à ces personnes-là, c’est de tout faire pour couper les ponts, d’être fort(e) et de vous poser les bonnes questions. Une personne toxique va vous vider de votre énergie, vous vous sentirez toujours coupable de quelque chose en leur présence. Le mieux est d’en parler à quelqu’un en qui vous avez confiance d’une confiance naturelle.

Pour moi une relation saine et donc non toxique, c’est une relation à double sens avec une personne sincère qui vous dira les choses de façon honnête sans pour autant profiter de vous et qui vous apportera de la confiance en vous même et du positif.

Pour ceux qui sont intéressés, je vous laisse ces quelques liens qui sont, dans l’ensemble, plutôt intéressant!

Marre des Manipulateur

Speed Development

Temps Réel Nouvel Obs

Réussite Personnelle

Si vous avez connu des situations semblables, n’hésitez pas à en parler! Ca en aidera d’autres, je pense (et je l’espère)!

Publicités

Commentez!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s