La Vague« L’Histoire est un éternel recommencement.
L’histoire vraie d’une expérience inouïe tentée en 1969 dans un lycée californien.

Pour faire comprendre les mécanismes du nazisme à ses élèves, Ben Ross, professeur d’Histoire, crée un mouvement expérimental au slogan fort :  » La Force par la Discipline, la Force par la Communauté, la Force par l’Action.  » En l’espace de quelques jours, l’atmosphère du paisible lycée californien se transforme en microcosme totalitaire: avec une docilité effrayante, les élèves abandonnent leur libre arbitre pour répondre aux ordres de leur nouveau leader.
Quel choc pourra être assez violent pour réveiller leurs consciences et mettre fin à la démonstration ? »

Bon, je vous avoue il m’a fallut juste un jour pour le lire. Plus précisément 6h et quelques 40 minutes. Le livre est petit mais c’est l’histoire qui a été rapide à lire. 

L’action est rapide puisque l’histoire se passe sur 5 jours seulement. L’histoire en elle même, bien que romancée, est inspirée d’un fait réel et c’est ce qui m’attirait chez ce livre. J’avais vu le film et la fin était trash… sauf que dans le livre, ca se termine dans le calme si on peut dire cela comme ça. 

J’ai bien aimé le livre: simple dans ses mots, efficace, tout s’enchaîne sans prendre les boulevards (les cavaliers comprendrons). J’aurais juste aimé qu’on ai plus de… matière, qu’on en sache plus sur ce professeur, mais qu’on en sache plus aussi d’un point de vue d’élève endoctriné comme ce fameux Robert (ou Roro pour les intimes).

Malgré tout je pense que ce livre est vraiment intéressant et montre bien à quel point il est facile de contrôler une masse de gens, de les manipuler. Et c’est ce que voulait démontrer ce professeur à travers une « mise en situation » et lui même s’est laissé prendre au jeu du leader qui domine et manipule sa foule d’étudiants toujours plus grande. Il devrait être lu dès le collège pour montrer à quel point l’histoire peut se répéter même à petite échelle. 

Auteur: Todd Strasser

Editeur: Pocket

Format: Poche

Prix: 6€20

Publicités

8 commentaires sur « La Vague »

      1. Le fait que ce soit réalisé en Allemagne rajoute une dimension encore plus forte à l’histoire je trouve, du coup ça ne m’a vraiment pas gêné. Je trouve que le film a limite plus d’impact que le roman du coup ^^

        J'aime

Commentez!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s