Bonjour à tous!

Aujourd’hui, je vous retrouve avec un article qui concerne un sujet qui me tenait quand même assez à cœur dans le sens où j’en étais un peu accro. Vous l’aurez deviné, derrière Face-de-Bouc se cache l’emblématique (et problématique) Facebook. Je ne suis pas là pour le lyncher, hein, loin de là mais on va pas se leurrer non plus.

J’ai connu Facebook à ses débuts mais aussi jusqu’il y a quelques mois, et de l’évolution il y en a eu, et pas qu’en positif!! Je sais plus quel âge j’avais quand je m’y suis inscrite mais je devais avoir 12/13 ans donc oui, j’étais jeune mais il n’y avais pas tout ce qu’il y a, aujourd’hui. Quand j’ai fait mes débuts, je crois qu les rares trucs qu’il y avait, c’était des quiz en tout genre. Alors, moi, oui à cette époque, je kiffais, j’adorais voir à quoi j’étais « associée » à travers mes réponses à divers quiz concons. On avait, bien entendu, la possibilité de laisser des messages sur les murs, le sien. C’était un Facebook avec les fonctionnalités de base mais qui suffisaient. Je sais même plus si à cette époque là (ouuuh, mamie!) les pages de groupe existaient. En tout cas, ça a bien changé puisqu’on trouve des pages à toutes les sauces, des pubs (souvent) pas très utiles, des jeux là aussi à toutes les sauces, des images (et pas que) incitant à la haine, des gens qui profèrent injures sur injures à tout venant en se cachant derrière internet, des gens racontant tout et n’importe quoi, y compris leur vie en passant par des photos vulgaires/inutiles… Enfin, bon. Un climat malsain entouré de vibrations négatives, comme on le dit si bien. Et j’y étais, au milieu, comme tout le monde.

J’ai supprimé mon compte en juin, de cette année. Je  m’y retrouvais plus. Trop de négatif. Trop souvent dessus, à voir des choses qui ne me plaisaient pas. Ça faisait déjà quelques temps que je me faisais la remarque, que j’avais baissé mon taux de fréquentation sur ce réseau. Besoin de prendre du recul? En tout cas, je me donnais l’été pour voir si j’avais ensuite envie d’y retourner. Résultat, pour moi, c’est une case de non-retour car je n’y suis pas retourné. J’ai appris à faire sans, comme on dit. Comme quoi on peut largement s’en passer. Mon seul regret est de ne pas avoir envoyé un message à certaines personnes rencontrées lors de voyages pour prendre leur mail…

Ce dont je me suis aperçut en ayant et après avoir quitt(è)er le réseau:

Je passe moins de temps sur internet.

J’utilise moins mon ordinateur en conséquence et ça, ç’a été flagrant!

J’ai ré-appris à aller vers les gens, en quelque sorte.

Je fais des trucs qui me semblent plus « utiles » entre guillemets.

J’ai arrêté d’attendre au pied du mur.

Je ne suis plus… virtuelle.

***

… et pourtant je ne suis pas autant geek que la plupart mais cinq minutes à droite cinq minutes à gauche,

si on fait le calcul, on y passe bien plus de temps qu’on ne le croit sur Facebook!!!

On a beau le répéter, Facebook n’a pas que du positif. On s’enferme dans du virtuel. On parle à un mur en espérant des réponses de gens qui s’en battent le steak. On oublie ce que c’est de communiquer de vive voix. On devient virtuel, sans vie sociale externe. On ose dire des trucs à l’écran qu’on n’oserait pas dans un face à face. On attend. On s’abrutit. On perd son temps. On oublie de vivre car on vit à travers des statuts et des photos qui ne reflètent pas tout le temps la réalité. On « s’espionne » les uns les autres. On n’a plus de vie privée. n n’a plus rien du tout.

Bref, j’ai arrêté Facebook car je ne m’y sentais plus à mon aise. J’ai arrêté parce que ça me saoulait. J’ai arrêté car je voulais aller de l’avant. J’ai arrêté car je ne voulais plus faire partie de la masse, de cette masse-là. J’ai arrêté car je préfère vivre au jour le jour sans être accrochée à un réseau social dès le matin. J’ai arrêté avec Facebook parce que ça virait à l’hypocrisie.

J’ai arrêté.

Je n’y retournerais pas de ci-tôt.

Publicités

Commentez!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s