Harlan Coben


Six ans déja

Paru le: 5 Mars 2015

Format: Poche

Catégorie: roman / thriller

Prix: 7€30

 

Résumé

« Massachussetts, aujourd’hui.

Jake et Natalie, une rencontre passionnée, trois mois de pur bonheur. L’amour d’une vie. Jusqu’au jour où Natalie s’en est allée au bras d’un autre, épousé dans la précipitation quelques jours plus tard. Qu’est-ce qui a pu pousser la femme de ses rêves à rompre si brutalement ?
Six ans plus tard, Jake, prof de sciences politiques, se pose toujours la question. Mais alors qu’une nécro lui annonce la mort de l’époux de Natalie, les souvenirs rejaillissent et l’espoir renaît, fébrile. Tant pis pour la promesse faite à Natalie de ne pas chercher à la recontacter, le désir est trop fort, et Jake entreprend de retrouver la trace de la veuve. Mais à l’enterrement, c’est une autre que Natalie qui suit le cercueil…
Alors qu’Internet reste muet, que la sœur de Natalie lui raccroche au nez et que tous ceux qui les ont croisés ensemble semblent soudain victimes d’amnésie, Jake s’interroge : a-t-il inventé cette histoire d’amour ? Et que lui veut l’homme à la petite camionnette qui semble le suivre partout?

Emporté dans sa quête de vérité, Jake se retrouve au cœur d’une incroyable et meurtrière machination dont il pourrait bien être la prochaine victime. Mais quand l’amour est de la partie, comment accepter de faire machine arrière pour sauver sa peau ? Comment renoncer à celle qu’on aime sans savoir si elle est toujours en vie? »

Mon avis

J’ai l’impression que cela fait super longtemps que je ne m’étais pas enfilé un livre en aussi peu de temps. Deux jours. C’est vous dire si le livre m’a intrigué. Peut être parce que je ne connaissais pas vraiment le monde d’Harlan Coben – le seul que j’ai lu en dehors de celui-ci, c’est A Découvert! – et c’est peut-être pour cela que j’ai beaucoup accroché là où d’autres disaient le livre répétitif par rapport à d’autres livres du même auteur.

« Tu avais promis! »

J’ai adoré le livre car dès le début on est dans l’intrigue, on n’a pas à attendre six chapitres avant que le personnage se mette à la recherche de sa bien-aimée, non, on a juste à se placer dans le contexte qui nous situe bien par rapport au personnage. Ce que j’ai apprécié aussi, c’est le fait que le narrateur soit aussi le héro de l’histoire. Héro qui plus est, soit disant passant, quand même attachant: grand gaillard, prof d’université, il aime six ans plus tôt une nana qui le « jettera » pour un autre et qui six ans plus tard, en trouvant la nécrologie du défunt mari, se mettra à sa recherche en reprenant espoir. Ce que j’ai aimé, c’est cette façon dont le livre a été écrit qui laisse penser en plein milieu du roman qu’il est en fait malade d’esprit, que quelque chose ne tourne pas rond et c’est sans compter sur son ami qui nous sème le doute avec une phrase qui veut tout dire: « tu ne me l’as jamais présentée ». Et quand il continu, malgré tout, son enquête malgré sa promesse, on ne demande qu’une seule chose: connaitre le fin mot de l’histoire.

En bref, c’est LE livre à lire que je vous conseille, là, maintenant!

Publicités

6 commentaires sur « Six ans déjà »

Commentez!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s